Patrick Cesaratto, 6ème du Fly Off au Championnat de France F5J

Avoir un champion dans un club est une chance unique, une chance pour le club bien sûr mais une chance pour ses membres car on peut alors jouir de l'expérience d'un compétiteur, d'un expert, d'un passionné.
Et à Vemars, on est particulièrement chanceux car le talent de Patrick n'a d'égal que sa sympathie et son désir du partage.
Les 16 et 17 Juin derniers, s'est tenu au MACCT (touraine) le Championnat de France F5J 2018 (Motoplaneur Electrique de durée thermique). Patrick est un habitué des championnat mais c'était sa première participation à celui du F5J et pour une première participation, Patrick s'est encore une fois illustré en terminant 6ème au Fly Off (sur 70 participants) ....

Le principe de cette compétition est de mettre en altitude, durant un temps de travail de 10 minutes, un motoplaneur, qui utilise son moteur seulement 30 secondes (incluses dans le temps de vol) en une seule fois.

Chaque seconde de vol effectuée rapporte un point. Suivant la précision obtenue lors de l’atterrissage, le pilote peut obtenir jusqu’à 50 points supplémentaires,  mais ces points sont perdus en cas de dépassement du temps de travail.

Un altimètre est embarqué à bord pour enregistrer l’altitude maximum atteinte au moment de la coupure du moteur. Cette altitude, mesurée, entraîne des points de pénalité : 0,5 point par mètre en dessous de 200 mètres et 3 points par mètre au-dessus de 200 mètres. Plus le pilote décidera de couper son moteur haut, plus les pénalités seront importantes. C’est là que se creuseront les écarts entres les concurrents… C’est uniquement l’altitude atteinte qui est prise en compte pour le calcul des pénalités.

"Pendant ces deux jours en fonction de la météo, je suis monté entre 50 m et 220 m.

Après toutes les manches prévues, on garde les 12 meilleurs. C'est le fly off. On repart pour trois manches mais non plus à 10 minutes mais 15 minutes.

Je me suis bien battu. Je finis 6 ième du fly off."

Tous les membres du bureaux (et probablement du club) se joignent à moi pour te féliciter et te dire le bonheur de t'avoir à demeure sur notre terrain.